Pour des territoires innovants et des services publics efficients : la participation de toutes et tous, levier de synergies, de solidarités et de développement.

La plus-value de Diappason


Opter pour une gouvernance collaborative est un investissement pour l’avenir du territoire, une dynamique qui peut se mettre en place progressivement, mais qui nécessite un accompagnement : il s'agit d'une importante évolution des pratiques.

Cela nécessite pour les élus de s'interroger sur la gouvernance qu'il veulent proposer, entre eux, avec les services, avec les acteurs locaux, avec les citoyens. 

Pour les services municipaux de faire évoluer leurs missions vers plus de conseil, de médiation et de coordination.
Pour les acteurs locaux de coopérer avec un nouveau partenaire.
Pour les citoyens de s'engager sur des responsabilités collectives.

C'est pourquoi diaPPason vous guide tout au long des étapes suivantes, afin que votre projet de gouvernance collaborative soit individualisé et pertinent :

La sécurisation de la démarche par rapport aux obligations et opportunités des collectivités territoriales ;
La formalisation de la démarche : besoins, objectifs, moyens, plan d’action ;
      De la gestation du projet, entre élus, à sa communication auprès des habitants et partenaires.
La mise en place des outils collaboratifs (instances, outils numériques…) ;
      En tenant compte des projets coopératifs existants, à l’initiative de la collectivité ou des acteurs  privés, en tenant compte également des orientations politiques pour le développement de la collectivité.
      Les outils numériques développés ces derniers mois sont des opportunités non négligeables pour la collaboration de tous. Mais comme tout outil technologique, leur usage doit répondre aux besoins et aux valeurs de la collectivité.
La formation des élus et agents ;
      Informer du rôle de chacun dans la démarche, transmettre des outils d'animation, anticiper les difficultés et partager les expériences.
La médiation avec les partenaires ;
      Associations et entreprises sont des professionnels ; leur collaboration avec la collectivité est un engagement financier et humain. Objectifs, moyens, obligations des parties doivent être identifiés pour la viabilité de la démarche.
L’animation des réseaux de proximité et des outils collaboratifs ;
      Usagers et citoyens s’engagent par conviction ; la démarche collaborative a pour but de produire du bien collectif, les participants seront accompagnés afin d’émettre un point de vue d’intérêt général.
L’évaluation de la démarche.
      Comme toute politique publique, la qualité de la démarche sera analysée au regard des objectifs visés, des moyens alloués, des actions menées, des résultats obtenus et des effets escomptés.